Slider-jardinDerrière le portail, une immense pelouse ponctuée d’ifs et de buis se déroule devant la façade principale du château. Sur la terrasse, quatre rectangles de buis accueillent au printemps et en été les grands pots de citronniers, orangers, lauriers et pamplemoussiers. Sur les dépendances, des hydrangeas petiolaris courent sur les murs entre des hortensias à boules et à têtes plates.

Des « mixed-borders » multicolores, riches de centaines de variétés rares, encadrent le « green » impeccable qui se déroule aux pieds du château, où un cèdre tricentenaire voisine avec un magnifique hêtre pourpre.

Planté aux XVIII et XIX siècles, et constamment enrichi depuis, le parc de Puisieux abrite de magnifiques essences. Parmi les arbres bicentenaires, des cèdres de l’Atlas et de l’Himalaya cohabitent avec des hêtres pourpres, des châtaigniers, des cèdres bleus et des chênes. Au cours des dernières années, des érables et des liquidambars sont venus enrichir ce petit arboretum. En arpentant le parc, vous y trouverez aussi des saules, des acacias, des prunus, et des topiaires d’ifs.

Dans la fraîcheur des sous-bois, le parc à l’anglaise, où s’épanouit une collection unique de rhododendrons et d’hydrangeas, a été réinventé au milieu d’immenses pelouses plantées d’arbres séculaires, cèdres de l’Atlas et de l’Himalaya, érables, chênes et châtaigniers. Un « théâtre » de verdure, créé en 2001 au cœur du parc, accueille des concerts chaque année en septembre.